La situation politique de la RDC devient inquietante, le président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, a dénoncé l'existence en République Démocratique du Congo d'un autre gouvernement à Kingakati (ferme de l'ancien président Kabila ndlr).



"Nous savons pourquoi tout est bloqué. Il y a plus que ça. Ils ont donné l'ordre qu'il n'y ait aucun payement...Regardez l'affaire des sauts-de- mouton, ils veulent que cela échoue. Les ordres de payement vont vers Kingakati. Ensuite, ils regardent ce qu'il faut payer et ce qu'il ne faut pas payer. Il y a un autre gouvernement à Kingakati. Vous acceptez ces choses ?", a-t-il déploré. 



À en croire Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Moïse Katumbi Chapwe, président du parti Ensemble pour la République et un des leaders de LAMUKA, lui a rassuré de son soutien au président de la République.



Le président de l'UNAFEC a également appelé le chef de l'État à dissoudre non seulement l'Assemblée Nationale mais également toutes assemblées provinciales de la République Démocratique du Congo.



Jephté Kitsita



Source: 7 sur 7